Apprentissage de la langue française

1 - Accompagnement linguistique

 

L'une des priorités de l'association est l'apprentissage de la langue française destinée surtout aux adultes migrants et aux jeunes primo-arrivants.

 

Les jeunes primo-arrivants

Le but est de favoriser leur intégration dans notre système scolaire grâce à des cours intensifs et  adaptés. C'est ainsi que l'association, après une formation de quelque mois, prépare à la scolarisation de ces jeunes dans les établissements scolaires de l'agglomération lilloise et plus particulièrement dans les lycées professionnels.

 

Les adultes migrants

L'objectif premier de notre association est l'apprentissage des éléments constitutifs de la langue française (alphabet, phonèmes, syllabes, l'écriture et la grammaire). Ce travail permet à ces adultes d'acquérir des compétences langagières et de communication leur permettant de s'exprimer dans les situations d'échange auxquelles ils sont confrontés dans la vie quotidienne (lecture de consignes, démarches administratives, lecture d'un plan, ...).

 

2 - L'insertion sociale et professionnelle

 

La maîtrise de la langue française est l'outil indispensable à la découverte de l'environnement social et culturel. Donner la possibilité d'apprendre la langue française aux migrants, c'est faciliter leur insertion professionnelle. C'est leur donner les moyens de participer à la création de richesses qui permettent à chaque citoyen de s'épanouir. Chacun sait que l'insertion professionnelle des publics migrants est un facteur d’indépendance financière pour eux et pour leurs familles. Nous savons que cette réussite professionnelle a une incidence sur l'éducation des enfants. C'est pourquoi accompagner et faciliter leur accès a la formation est une étape importante de leur parcours. Pour réaliser cette ambition il faut de la méthode et des compétences qui tiennent compte de la diversité et de la spécificité des publics accueillis. L'APSCO accueille deux types d'adultes migrants. 

 

Les adultes migrants non scolarisés et originaires de pays francophones :

Ce sont des personnes qui comprennent la langue française mais ne savent ni lire ni écrire.

 

Les adultes migrants ressortissant de pays non francophones et qui n'ont pas été scolarisés dans leur pays d'origine.

 

L'approche pédagogique est différente pour chacun des ces types. Partant de ce constat l'APSCO a mis en place des outils d'apprentissage combinant à la fois la pédagogie vécue et celle définie par les spécialistes du F.L.E. Ainsi au sein de l'APSCO nous avons mis en place trois groupes de formation (A1.1, A1 et A2). Ce qui permet aux apprenants de préparer le D.I.L.F. (Diplôme Initial de la Langue Française) et le D.E.L.F. (Diplôme d'Etudes en Langue Française). L'obtention de ces deux diplômes permet aux apprenants d'intégrer une formation professionnelle qualifiante; ils leur permettent également de mieux connaitre les us et coutumes de la société française facilitant ainsi le mieux-vivre ensemble. Cela  facilite également l'obtention de la nationalité française en toute connaissance de cause.

 

3 - La citoyenneté

 

Pendant leur cursus d'apprentissage de la langue française l'association a voulu parallèlement travailler sur la notion de citoyenneté car, en effet être citoyen c'est participer à la vie de la cité, jouer un rôle actif en faveur de la société. C'est pourquoi des ateliers sur la citoyenneté sont régulièrement organisés pour expliquer aux apprenants les symboles de la République, la notion de civisme, l'autorité, le rôle du parlement, le rôle du maire, le fonctionnement administratif avec les différents échelons.

 

En conclusion, les enjeux de l'apprentissage de la langue française en vue d'une intégration sociale et professionnelle restent une priorité des pouvoirs publics. L'association a depuis plusieurs années inscrit la thématique d'intégration professionnelle et sociale dans ses objectifs prioritaires.